Lecture de Patrick Modiano

glasses-272399_640La petite plongée que je viens d’effectuer dans l’œuvre de Patrick Modiano m’a rendu à la fois plus modeste et encore plus perplexe. L’écriture est simple, l’emploi du passé composé très inattendu, les répétitions des « je » et des « et » renforcent le caractère « oral » de son style. Tout ceci est évidemment voulu et s’avère le résultat d’un énorme travail qui restitue aux romans une atmosphère désuète, étrange et pénétrante. Tout réside dans le choix des mots, dans la construction de phrases souvent à l’actif, dans ces répétitions que le moindre animateur d’atelier littéraire condamnerait (et dont Philippe Djian s’est largement inspiré).

Comme quoi, un vocabulaire simple, un style dépouillé et presque « oral », peuvent vous donner le prix Nobel.

Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos

Gérard Muller, consacre son temps libre à ses deux passions : l’écriture de romans et le golf. Il explore les différents genres littéraires, du thriller au roman psychologique. Il a déjà publié 20 romans et 3 recueils de poésie, 2 recueils de nouvelles, 1 essai et 2 pièces de théâtre qui sont tous présentés sur ce site Internet.

Il a reçu de nombreux prix de poésie, et 4 prix littéraires pour ses romans.

Blog

Mon premier polar albigeois

17 mai 2024
 | 
Gérard Muller

Un polar albigeois

17 mai 2024
 | 
Gérard Muller

Podcast interview radio Esprit d'Occitanie

17 avril 2024
 | 
Gérard Muller

Mon dernier polar passe sur Canal +

17 avril 2024
 | 
Gérard Muller
1 2 3 66

TAG

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram