Premier prix du sonnet à Lamalou-les-bains

Hommage aux poètes disparus 

J’ai vu le soleil noir de Gérard de Nerval
Se perdre dans l’obscur de sa mélancolie.
Le poète a souvent un germe de folie
Qui donne à sa palette un air de carnaval.

Les pieds dans les glaïeuls, notre dormeur du val
Imagine sa belle, elle était si jolie,
Avant de disparaître et rejoindre la lie,
Tué par son orgueil comme un dernier rival.

Sa voix douce et sonore en écho chez Verlaine
Résonne dans ses vers et sur la grande plaine,
Où sa lèvre se pose en délicate fleur.

La Nature est un temple où Baudelaire admire
Les parfums exaltés de la fraîche couleur
D’un matin de bohème où mon sonnet se mire.

Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos

Gérard Muller, consacre son temps libre à ses deux passions : l’écriture de romans et le golf. Il explore les différents genres littéraires, du thriller au roman psychologique. Il a déjà publié 20 romans et 3 recueils de poésie, 2 recueils de nouvelles, 1 essai et 2 pièces de théâtre qui sont tous présentés sur ce site Internet.

Il a reçu de nombreux prix de poésie, et 4 prix littéraires pour ses romans.

Blog

Mon premier polar albigeois

17 mai 2024
 | 
Gérard Muller

Un polar albigeois

17 mai 2024
 | 
Gérard Muller

Podcast interview radio Esprit d'Occitanie

17 avril 2024
 | 
Gérard Muller

Mon dernier polar passe sur Canal +

17 avril 2024
 | 
Gérard Muller
1 2 3 66

TAG

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram